Coronavirus

Pour des informations de base en / For basic information in / für Basisinfos in : romanche, arabe, portugais, espagnol, tamoul, kurmanji, tigrinya, albanais, mandarin, serbe, turc, farsi et somalien

=> ici / here (BAG)

=> ici / here (Bureau pour l'Integration)

Situation actuelle dans le canton de Zurich

Le Conseil fédéral assouplit les mesures par étapes.

Depuis le 11 mai 2020, l’enseignement présentiel peut à nouveau avoir lieu dans les écoles obligatoires. Les magasins, les marchés, les musées, les bibliothèques, les entreprises de la gastronomie et les infrastructures sportives peuvent à nouveau ouvrir sous strict respect de concepts de protection sanitaire.

Depuis le 27 avril 2020, les services personnalisés avec contact corporel, tels ceux fournis par les salons de coiffure et de beauté ainsi que les studios de tatouage sont autorisés. Sont également ouvertes les infrastructures en libre-service telles que les stations de lavage de voitures, les solariums ou les champs de fleurs ainsi que les magasins de bricolage, les jardineries, les pépinières et les fleuristes.

La Suisse se trouve encore dans une situation extraordinaire. Les mesures ordonnées par le Conseil fédéral sont désormais assouplies par étapes. Toutes les infrastructures bénéficiant des mesures d’assouplissement doivent présenter et appliquer un concept de protection. Les règles d’hygiène et de conduite doivent être respectées par tout le monde - employés, clientes, clients, enseignantes, enseignants, élèves, apprenantes, apprenants, sportives, sportifs et entraîneurs.

Les rassemblements de plus de cinq personnes restent interdits. En cas de rassemblement de moins de cinq personnes, les personnes doivent respecter entre elles une distance minimale de deux mètres.

Empêcher la propagation du coronavirus

Même si le Conseil fédéral assouplit les mesures – sous strict respect des plans de protection – il convient de retenir que le nouveau coronavirus est toujours présent. Nous devons réaliser que nous cohabiterons encore un moment avec lui. Afin de réduire le risque d’une nouvelle poussée de propagation, nous devrions tous continuer à suivre à la lettre les Règles d’hygiène et de conduite et éviter les contacts inutiles.

Si vous avez plus de 65 ans ou que vous êtes adulte malade ou ayant des antécédents médicaux, évitez les lieux très fréquentés (p. ex. gares, transports publics) et les heures de grande affluence (p. ex. courses le samedi, trafic pendulaire).
Le but de toutes les mesures est

  • de stopper la propagation,
  • de protéger les personnes présentant un risque plus élevé de complication (personnes de plus de 65 ans, personnes avec de l’hypertension, des maladies cardio-vasculaires, du diabète, des maladies respiratoires chroniques, souffrant d’une faiblesse immunitaire due à une maladie ou à une thérapie) et
  • d’assurer des capacités dans les hôpitaux pour les cas de maladie graves.

Ce que vous devez faire si vous souffrez d’une affection aiguë qui pourrait être provoquée par le coronavirus

Vous avez des symptômes d’une infection aiguë des voies respiratoires (p. ex toux, maux de gorge, difficultés respiratoires), avec ou sans fièvre, état fébrile ou douleurs musculaires et/ou perte soudaine du goût et/ou de l’odorat, qui pourraient être provoqués par le nouveau coronavirus (SRAS-CoV-2). Isolez-vous sans tarder chez vous, afin de n’infecter personne d’autre et faites-vous tester. Rendez-vous au cabinet médical ou dans un centre de test uniquement après vous être annoncé par téléphone.

La durée de l’isolement dépend du résultat du test. Si le test est positif, le service cantonal compétent vous contactera et vous fournira des informations et instructions complémentaires.

Ce que vous devez faire si vous avez été en contact étroit avec une personne qui a été testée positive au nouveau coronavirus (SRAS-CoV-2)

Vous avez été en contact étroit avec une personne ayant contracté le nouveau coronavirus. On entend par contact étroit que vous avez été à proximité (distance inférieure à 2 mètres) d’une personne infectée pendant plus de 15 minutes sans protection. Si cette personne est également contagieuse, vous devez rester chez vous en quarantaine pendant une durée de 10 jours. Le service cantonal compétent prendra contact avec vous et vous fournira des informations et instructions complémentaires.

Assouplissement de l'interdiction de visite

Une interdiction de visite générale est appliquée dans les hôpitaux. Il est interdit à toute personne de rendre visite aux patientes et patients se trouvant à l’hôpital. La direction de chaque hôpital peut, pour certains groupes de patients et dans certains cas justifiés ou dans des cas exceptionnels. Seules deux personnes au maximum peuvent rendre visite conjointement à une patiente ou à un patient. La direction de chaque hôpital règle les détails – en particulier la durée de visite maximale et le nombre maximal de visiteurs par jour.


L'interdiction de visite est assouplie dans les maisons de retraite et les EMS zurichois à partir d'aujourd'hui 30 avril 2020. Un règlement des visites est désormais applicable.
Sous respect des règles d'hygiène et de conduite, les homes peuvent aménager des zones de visite spéciales désignées comme telles. Les proches et les amis peuvent ainsi à nouveau rendre visite aux résidentes et résidents de ces institutions.
Des zones de visite peuvent être aménagées dès aujourd'hui. Dans ces zones, les visiteurs sont séparés des résidentes et résidents par des structures adéquates (p. ex. verre, plexiglas).

Dois-je porter un masque hygiénique?

Les personnes en bonne santé ne devraient pas porter de masque hygiénique (masque chirurgical, masque opératoire) dans l’espace public. Ceux-ci ne protègent pas efficacement les personnes saines d’une infection virale des voies respiratoires (auto-protection). Le port du masque peut donc donner un faux sentiment de protection. Pour la population, la mesure la plus efficace et importante pour se protéger et protéger les autres est le respect des règles d’hygiène et de comportement.

Exceptions à cette recommandation

  • Si vous souffrez d’une maladie des voies respiratoires : les masques hygiéniques peuvent empêcher qu’une personne malade infecte d’autres personnes. Par conséquent, portez un masque dès que vous ne pouvez pas respecter une distance minimale de deux mètres en présence d’autres personnes (p. ex. à la maison, au cabinet médical, à la pharmacie ou dans les transports publics avant/après une consultation médicale).
  • Si vous devez porter un masque sur votre lieu de travail (p. ex. personnel de santé ou personnel d’encadrement de personnes particulièrement vulnérables).

Mesures de précaution pour les personnes âgées

L’infection au COVID-19 est généralement bénigne pour les jeunes et les personnes d’âge moyen et s’apparente à un refroidissement. Chez les personnes âgées, tout particulièrement celles de plus de 80 ans, les rapports internationaux semblent indiquer que l’évolution de la maladie peut être nettement plus grave. Outre l’âge, des maladies telles que l’hypertension, le diabète et le cancer augmentent le risque d’une évolution grave de la maladie.

Réduire les contacts à risque

  • Bien peser les risques généraux d’un voyage (vol, avion, contact à risque, etc.)
  • Privilégier les appels téléphoniques avec les petits-enfants et la famille, les amis en guise d’ersatz aux contacts directs
  • Repousser les fêtes de famille et autres réunions
  • Les proches devraient également respecter les mêmes mesures de précaution
  • Éviter pour l’instant les contrôles médicaux de routine à l’hôpital ou chez le médecin

Mesures de précaution spéciales pour les adultes âgés

  • Évitez dans la mesure du possible les transports publics, particulièrement aux heures de pointe
  • Faites vos achats en dehors des heures d’affluence ou demandez à une amie ou à un voisin de faire vos achats
  • Faites quotidiennement une promenade à l’air libre, en respectant les distances

Soutenez votre système immunitaire :

  • Mangez régulièrement en veillant à un apport suffisant de protéines à tous les repas
  • Mangez quotidiennement des légumes et des fruits assurant un apport suffisant en vitamine C
  • Évitez une carence de vitamine D (800 unités internationales de vitamine D par jour)
  • Dormez suffisamment et évitez toute surconsommation d’alcool

Proposer de l’aide et en demander via l’application « Five up »

La Croix-Rouge suisse et la Société d’utilité publique signalent l’application pour bénévoles « Five up », qui permet à des particuliers de proposer et de coordonner de l’aide entre voisins. L’application permet notamment des recherches filtrées par lieu, permettant ainsi de voir les offres à proximité de son domicile, p. ex. aide pour les courses, promenades avec le chien ou garde d’enfants.

Informations aux medias